Bien faire et laisser dire …

Les tables

Les sionistes d’Israël, athées à 90%, se considèrent comme le peuple élu ayant fait un pacte avec Dieu et supposé être le préféré de l’Éternel, pure prétention imposée par lui seul au monde entier et prouvant bien l’excès d’orgueil qui l’habite ; pour lui il y a les Juifs d’un côté et tout le reste de l’Humanité de l’autre, qualifié de GOYIM et réduit à l’état d’esclavage perpétuel pour uniquement les servir !Le sang juif ...

Tous leurs biens leurs appartiennent par droit divin et peuvent leurs être ôtés quand ils le désirent ; leur Talmud qui revient à une insulte au Judaïsme est en fait un concentré de bêtises auxquelles ils croient fermement et qui les place au-dessus de toutes les nations par décret divin.
Parasites et exploiteurs nés ils ont accaparé toutes les richesses mondiales à partir de la possession progressive et acharnée des Banques par quelques familles d’une rare cupidité, et pas des moindres celles privées de la Cité de Londres et surtout la Réserve Fédérale de New-York qui leur a permis d’imprimer le dollar en grande quantité et à la demande pour se transformer non plus en RICHES mais en la RICHESSE même.

http://www.jeune-nation.com/actualite/actu-internationale/11701-15-escrocs-juifs-hassidiques-volent-banques-et-aides-sociales-a-new-york.html

À la tête d’immenses fortunes les Escrocs-Banquiers juifs ont tout raflé et à très bas prix, les meilleures terres agricoles d’Europe, les médias, les journaux, la plupart des ONG, les Organisations internationales qui restent à leur solde, la Franc-maçonnerie et une bonne partie des sectes qui pullulent dans le monde.

Lev Tahor

Rien n’a échappé à leur cupidité ; En Europe et aux États-Unis TOUT, TOUT, TOUT est à eux ; ce qu’ils veulent c’est le monde entier et derrière cet acharnement de rapace se cache l’idée continue de domination intégrale pour imposer à toute l’Humanité leur mode de vie, leur religion et leur civilisation non pas judéo-chrétienne mais juive tout simplement à travers un Gouvernement Mondial ayant Jérusalem pour capitale!

http://www.diatala.org/article-mafia-juive-arnaque-au-co2-la-vie-doree-des-escrocs-refugies-en-israel-96200398.html

Imposant un Capitalisme Financier spéculateur partout où elles s’installent les Élites cosmopolites juives sèment le chaos, la désolation, les faillites à la chaîne et la misère des populations (voir le cas d’école de la Grèce et de l’Irlande) les réduisant au chômage et à une mort lente sous forme de parasitisme dressé en système social ; destructeurs de nations elles infectent TOUT à leur passage, débauchant la jeunesse de tous les pays par des productions médiatiques débilitantes, infiltrant les Sociétés secrètes afin d’inoculer leur virus d’êtres insociables et inassimilables à toute la société, facilitant partout la corruption et la débauche (mariages entre hommes et hommes, femmes et femmes, pédophilie, théorie du Genre, drogue, prostitution, banditisme, détournement de fonds, fraudes fiscales par évasion,  etc …), élimination physique de tout opposant à leur politique de destruction par des moyens souvent lâches et diaboliques.

FM

Ce sont EUX qui ont été à l’origine des assassinats d’Abraham Lincoln, J-F Kennedy et son frère Robert, du massacre de la famille impériale russe, de l’assassinat de l’Archiduc François Ferdinand à Sarajevo, déclenchant la 1ère Guerre Mondiale qui a fait des millions de victimes parmi la jeunesse européenne, encore EUX qui ont soigneusement préparé quelques années plus tard la 2ème Guerre Mondiale et ses cinquante millions de morts, s’en tirant toujours à bon compte en s’enrichissant de manière crapuleuse.

L’antisémitisme trouve ses causes en Israël même puisque ses dirigeants en ont fait une véritable industrie, une vache à lait utilisée chaque fois qu’ils se trouvent en difficulté.

http://library.flawlesslogic.com/1tsar_fr.htm

Ces gens-là sont des révolutionnaires-nés dotés d’un opportunisme politique intelligent et maléfique et ce n’est pas dû au hasard qu’une grande partie des dirigeants de la révolution bolchevique sont juifs (Lénine, Zinoviev, Kamenev, Trotski, Staline dont la femme est juive et restant sous l’influence de son beau-frère, etc …) ; ils disent une vérité et son contraire sans vergogne, s’infiltrant dans tous les partis de droite comme de gauche et même dans les extrêmes, montent les peuples les uns contre les autres (Voir le rôle de BHL et de Sarkozy en Libye, en Ukraine, en Serbie et bien d’autres lieux).

La nation juive

En réalité qu’on le veuille ou non les Juifs forment une Nation d’un type particulier puisqu’elle se répand dans le monde entier sans avoir forcément besoin de frontières, Israël restant une exception due à la période nazie et jouant le rôle de Centre permanent pour la cohésion du sionisme mondial, le jour où ils n’en auront plus besoin ils le quitteront aussi bizarrement qu’ils l’ont créé !

http://paulchytelman.over-blog.com/article-juif-race-peule-ou-nation-75877389.html

Cette nation particulière utilise le Judaïsme pour attirer le plus de monde à cause, sa domination presque totale aux États-Unis et en Europe prouvent bien qu’elle a atteint une bonne partie de ses objectifs économiques, politiques et sociaux à partir d’une intelligence prononcée, d’un long travail de sape en profondeur et d’une patience déconcertante et inégalée.

Le Christ

Cette force continue et non démentie, la race juive l’a puisée dans son attachement forcené à sa pureté et même si certains d’entre eux se convertissent au Christianisme ou à toute autre religion, ils n’en restent pas moins juifs et retournent au bercail à la première occasion (pour simple exemple le Cardinal Lustiger qui après toute une vie de prêche simulée a demandé à sa mort qu’on l’enterre selon le rituel juif !) ; le Juif restant Juif toute sa vie et toute sortie du rang n’est que simulation provisoire pour servir ses intérêts du moment.


Lustiger

French President Nicolas Sarkozy, sitting on right, and Mgr Patrick Jacquin, the rector of Notre-Dame cathedral, watch Jonas Moses Lustiger, grand nephew of French Cardinal Lustiger, throwing soil from the Holy Land on the coffin containing Cardinal Jean-Marie Lustiger, during his funeral outside Notre Dame Cathedral in Paris, Friday, Aug. 10, 2007. A sacred Jewish prayer read beneath the sculpted saints of Notre Dame Cathedral opened funeral proceedings for Cardinal Jean-Marie Lustiger, who was born Jewish and converted to Roman Catholicism as a boy. (AP Photo/Michel Euler)

http://tempsreel.nouvelobs.com/galeries-photos/culture/20070810.OBS0147/les-obseques-du-cardinal-lustiger.html

Malgré la forte et non démentie solidarité entre eux, il existe deux types de Juifs, le Turco-Mongol de Kazharie donnant les Ashkénazes qui représentent 90% de la population israélienne et le Juif arabe, sémite d’origine ayant vécu dans la région avec nous, devant accéder à tous les droits comme n’importe quel citoyen d’entre nous ; le Juif arabe doit être considéré comme un frère qui, indépendamment de sa religion, doit être respecté, défendu et aimé sans distinction tout comme le musulman, le chrétien voire même l’athée ; chez nous en terre d’Islam il y a de la place pour tout le monde contrairement à ce que prétendent certaines brebis galeuses !

Peuple élu .. Peuple élu NON

Mes frères juifs doivent se débarrasser de cette idée fausse de peuple élu et de race supérieure, ainsi les gens les verront comme ils sont et comme ils ont toujours été des êtres humains vivant sur notre planète TERRE, unique refuge pour tous, le pire des maux restant le RACISME véritable fléau voire maladie mentale provenant de l’ignorance uniquement !!!

mai 27th, 2016 at 12:24 |  Réagir | Permalink

iran-usa.jpg

Plus que jamais économie et stratégie militaire forment un même combat …

Les accords irano-américains sur le dossier nucléaire scellent-ils un nouveau partenariat ? … et pour combien de temps ? …

ben.png

javad.jpg     javad-doigt-leve.jpg

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini et le ministre des affaires étrangères américain Mr Kerry lors des longues négociations de Genève

benyamine-nat.jpg

Après une diabolisation réciproque durant plus de 35 ans le récent accord signé entre les États-Unis et l’Iran reste porteur de grands espoirs malgré les réticences du Congrès et le refus total du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou venant s’ajouter à cela les conflits qui perdurent depuis plusieurs années en Irak, Syrie, Yémen et en Ukraine qui perd la Crimée, réintégrée à une fédération russe se réarmant de manière rapide et massive.

Selon le premier ministre israélien Netanyahou l’accord menacerait l’existence même d’Israël, transformant l’Iran en puissance nucléaire, situation qui pourrait mener à une confrontation militaire aux conséquences désastreuses.

La fin de l’isolement de l’Iran s’est produit de manière progressive et par étapes successives commençant par les accords de Genève sur le nucléaire signés en novembre 2013 et appliqués à partir du début 2014 pour une période de six mois en vue d’aboutir à un accord définitif prévoyant la levée des sanctions économiques sur l’Iran ; puis par l’accord-cadre de Lausanne concrétisé le mardi 14 juillet 2015 par celui de Vienne entre l’Iran et les cinq grandes puissances, États-Unis, Grande-Bretagne, Chine, France, Allemagne et la Fédération de Russie.

im-a-cote-video.jpg

Cet accord historique prévu pour une période de plus de 10 ans selon les dires de Mr Laurent Fabius, peut représenter une solution gagnant-gagnant menant à une stabilisation de la région du Moyen-Orient permettant aux États-Unis de redéployer ses forces militaires sur le front asiatique pour faire face aux menaces grandissantes russo-chinoises, rétablir la paix en Syrie et en Irak en envoyant l’armée de mercenaires de Daech vers une nouvelle destination pour une mission de destruction au Caucase ou en Algérie et créer une entité palestinienne tronquée des droits les plus fondamentaux voire une sorte de bantoustan omettant le droit au retour des réfugiés, le statut de Jérusalem et le devenir des implantations israéliennes de Cisjordanie.

Pour les Iraniens, il leur permettra de renflouer une économie chancelante causée par un embargo économique jugé illégal et injuste, poursuivre son programme nucléaire pacifique et reprendre sa place dans le concert des nations ; ce qui inquiète Netanyahu c’est que les États-Unis ne considèrent plus le nucléaire iranien comme une menace dans la région mais que l’Iran pourrait contribuer à sa stabilité s’étendant même jusqu’au sud-est asiatique, rôle que les israéliens ne peuvent plus assurer tenant compte des déboires enregistrés depuis le conflit de juillet 2006 avec le Hezbollah libanais voire bien avant.

L’ouverture prometteuse de l’important marché iranien avec ses 77 millions de consommateurs potentiels peut être une aubaine pour sortir même partiellement de l’insoluble crise économique et financière supportée par un Occident en déconfiture voire en déclin;

La prochaine levée de l’embargo contre l’Iran promet d’être une nouvelle ruée vers ce qui peut être considéré comme l’eldorado iranien ; les hésitations des négociateurs d’hier se transforment en précipitation au coude à coude des pays occidentaux vers ce marché prometteur de miracles, chacun ne lésinant pas sur les propositions qui vont des S-300 aux centrales nucléaires (oui vous avez bien entendu «centrales nucléaires » !), aux usines clé en main, turbines à gaz, etc…, achat de gaz iranien pour les Européens qui multiplient l’envoi de leurs délégations commerciales à Téhéran voyant par là une occasion à ne pas rater pour sortir de la dépendance envers la Russie ;

Les États-Unis ont été les premiers à prendre le devant pour un retour en force sur ce marché empiétant sur un embargo dont ils ont été les initiateurs, avec Boeing, General Motors etc…La France n’est pas en manque dans ce revirement puisque Peugeot contrôle déjà 30% du marché automobile ; même la Suisse reste de la partie car elle y a droit, Lausanne et Genève c’est bien en Suisse pardi !

stats.jpg

D’autre part la position géostratégique de l’Iran reste un facteur déterminant pouvant contribuer à stabiliser une région destinée à être un carrefour de flux énergétiques (pipelines, gazoducs) plus importants dans les années à venir.

Mais il ne faut pas oublier la géostratégie des États-Unis fondée sur une domination qui se veut perpétuelle et qui ne cessera jamais son comportement unilatéral agressif par des décisions prouvant que leur accord avec l’Iran est une affaire tactique intégrée à cette stratégie globale contre ceux qu’ils considèrent comme l’ennemi durable, la Russie et la Chine ; ils se donnent une dizaine d’années pour sortir de la crise financière non encore résolue, d’un marasme économique qui perdure entrainant des millions de chômeurs et d’un dollar en crise ; une fois les effets de cette temporisation choisie obtenus, les vraies intentions relatives à ces accords avec l’Iran pourront être dévoilées.

staff-russe.jpg

L’erreur réside dans le fait que cette temporisation travaille pour tous car dans dix ans tous ces acteurs d’une tragi-comédie qui se concocte auront changé : la puissance industrielle et militaire iranienne la rendra invulnérable, celles de la Russie et la Chine pratiquement inattaquables si ce n’est déjà acquis ;

balkanisation-de-la-s.jpg

balkanisation-de-la-turquie.jpg
Les perdants incontestables sont l’Arabie Saoudite, Israël, la Turquie et les pays du Golfe qui ne voient pas d’un bon œil ces accords pressentant qu’ils vont se faire à leurs dépens et craignant une expansion du chiisme iranien et de sa main mise sur la région, diminuant par là-même leur influence ;

la Turquie d’Erdogan sort perdante de ces accords vu le risque de création d’un état kurde qui menacera sa souveraineté sur une bonne partie de son territoire;

Israël qui perd son rôle d’agent de la région, habitué à se sucrer sans vergogne au passage avec un afflux continu d’armes américaines sophistiquées en contrepartie, l’Arabie Saoudite qui risque de plonger dans une guerre civile voire de subir une balkanisation de son territoire, les Palestiniens qui peuvent faire une croix sur la récupération de leur pays en obtenant dans le meilleur des cas un « bantoustan non viable parce qu’ingérable ».

Les réactions à venir du front d’opposition, Israël et Arabie Saoudite en tête, ajoutées à la stratégie secrète des États-Unis cachant mal ses véritables intentions quant aux accords sur le dossier nucléaire iranien pourra peut-être les remettre en cause à moyen ou long terme avec les risques que cela comporte pour toute la région où personne ne sera épargné tenant compte des conséquences imprévisibles et catastrophiques qu’un nouveau conflit pourrait entrainer et qui ressemblera plus à l’apocalypse qu’à une guerre classique passagère !

juillet 23rd, 2015 at 3:44 |  Réagir | Permalink

la-mondialisation.png

me.png

Les élites occidentales dominées par celles du judéo-sionisme cosmopolite sont directement responsables du désordre mondial actuel tant sur les plans économique, social et culturel ; auparavant une remarque d’importance doit être précisée : le peuple juif n’a rien à voir dans ce complot américano-sioniste organisé sciemment et reste lui-même victime de ses propres élites judéo-sionistes.

Pour concrétiser l’objectif final de mondialisation ou globalisation assurant la domination totale de l’Américano-judéo-sionisme sur le reste du monde ces élites doivent nécessairement imposer l’idée de marché mondial unique qui permettra un contrôle plus efficace et plus sûr par les forces de l’argent c’est-à-dire les banques, à majorité judéo-sionistes, et les multinationales essentiellement américaines possédées par le capital international.
Conçue de cette manière la globalisation ne peut qu’être mal vue voire refusée par les autres états-nations surtout quand il s’agit de puissances nucléaires comme la Fédération de Russie, la Chine ou l’Inde qui n’adhèrent certainement pas à ce projet de domination occidentale leur réservant un rôle secondaire dans les affaires mondiales.

Ce concept de mondialisation n’est pas un phénomène nouveau, plusieurs tentatives ont été déjà faites dans le passé, les échanges économiques, sociaux et culturels ayant toujours existé entre les nations sachant que l’évolution des moyens de transports et de communication a permis de les développer voire de les optimiser ; les révolutions industrielles successives et la modernisation du système de production y ont contribué sensiblement ; les transactions commerciales entre les pays se sont accrues après la 2e Guerre Mondiale causée par les désordres économiques, la grande crise de 1929 aux États-Unis et l’arrivée au pouvoir d’Hitler en 1933, favorisant  l’essor des échanges économiques qui a instauré de nouvelles règles du jeu à la mondialisation ;
le terme anglais de globalisation reste plus approprié puis-qu’ayant pour but d’homogénéiser les politiques, les standards et les valeurs.

brettonw.jpg

Afin d’organiser la finance de l’économie mondiale , les alliés sortis vainqueurs de la guerre, ont créé à partir des Accords de Bretton Woods datant de 1944, le Fonds Monétaire International (FMI), la Banque Mondiale (BM) puis en 1995 l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ; ces trois organisations internationales      permettant la mise en place de processus de contrôle et de réajustement des économies nationales en vue de les assainir en régulant les échanges commerciaux et leur financiarisation, en fait pour mieux les adapter aux besoins de la mondialisation ; cela a entraîné malheureusement une homogénéisation des structures politiques des gouvernements.
La Globalisation tend à créer un marché mondial unique où les échanges inégaux fragilisent les pays à économie peu développée et de productivité insuffisante les obligeant à s’endetter auprès de banques privées pour financer leurs projets de développement leur assurant des entrées permettant  de rembourser progressivement leurs dettes, lutter contre le chômage et juguler une inflation qui érode le pouvoir d’achat de leurs citoyens ;
il s’est avéré que la politique des organisations internationales ne fait que favoriser les auteurs de la mondialisation en accordant de plus en plus de crédits aux pays en difficulté sachant qu’ils seront incapables de rembourser ces dettes alourdies par des intérêts exorbitants les enfermant dans un cercle vicieux où les nouveaux prêts ne contribuant qu’au remboursement des dettes sans la moindre possibilité de développement réel ;
c’est le cas de plusieurs pays d’Europe tels que la Grèce, l’Espagne, le Portugal, l’Italie, l’Irlande voire même la France qui reste très endettée aussi ;
en Amérique Latine, après la création du BRICS, des pays comme le Venezuela, le Brésil, la Bolivie ont pris leur distance de ce système capitaliste néocolonial mafieux et s’en sortent apparemment mieux depuis ; d’autres pays comme l’Équateur, l’Islande ont carrément refuser de rembourser leurs dettes les considérant comme illégitimes puisque provenant de la spéculation financière ; quant à la Grèce qui n’arrive plus à payer ses dettes s’élevant à 320 milliards d’Euros dont 20 milliards à la France et 7 milliards à l’Allemagne reste au bord d’une faillite non annoncée, avec une inflation galopante, un chômage chronique et des entreprise nationales en grande partie à la dérive ; sortir de la zone euro reste une possibilité à ne pas écarter voire même de l’Union Européenne, ce qui est très alarmant car d’autres pays en difficulté pourront être tentés de suivre l’exemple de la Grèce ; l’interdépendance croissante des économies des états-nations ne fait qu’augmenter les risques de contamination.
monde.jpg

Un marché unique à vases communicants ne pourra pas tenir longtemps sans entraîner une récession mondiale avec tous les désordres économiques et sociaux que cela comporte ; vue sous cet angle, la globalisation apparaît comme un nouvel impérialisme prenant comme excuse la propagation de valeurs communes de démocratie et de liberté mais ne revient en fait qu’à absorber les économies nationales des états les plus faibles et les moins préparés au changement des règles d’échanges commerciaux entre partenaires inégaux.

org-crises-afrique.jpg

En Afrique la colonisation se nomme mondialisation et la prédation a encore
de beaux jours devant elle

Sur le continent africain la situation est beaucoup plus grave car les oligopoles prédateurs sont toujours présents et continuent à exploiter les états sans vergogne aidés en cela par la complicité de régimes dictatoriaux qui agissent par spoliation de leurs peuples en accumulant des fortunes énormes très souvent placées en toute sécurité dans des banques à l’étranger ou dans les paradis fiscaux; la mondialisation n’est dans ce cas que la poursuite de la politique coloniale rappelant les temps anciens de la colonisation qui prouvent bien qu’il s’agit d’indépendances truquées servies à la va-vite dans le début des années 60.

Ne pouvant étendre à la planète entière, son mode de production, ses modèles politiques et  ses valeurs culturelles le monde occidental guidé par les États-Unis, initiateur de la mondialisation, n’a pas réussi à atteindre son objectif.

critique-la-ruee-vers-l-ouest-mann9.jpg

Ce concept de globalisation ne date pas d’hier car en Politique comme en Histoire tout est lié et chaque situation reste une étape pour atteindre la suivante ;
c’est un jalon dans l’histoire de l’impérialisme américain qui a commencé par 13 colonies installées sur la côte Est des États-Unis (30 états cédés par la Grande-Bretagne en 1783), la ruée vers l’Ouest racontée par les milliers de films Western américains cachant mal l’anéantissement de plusieurs dizaines de millions d’Amérindiens avec un sang-froid sans précédent, usurpant les terres mexicaines par d’incessantes guerres provoquées (Californie, Nevada, Utah, Arizona, Nouveau Mexique), achetant pour trois fois rien la Louisiane à la France en 1803 (15 millions de dollars), la Floride cédée par l’Espagne en 1819, l’annexion du Texas en 1836 approuvée par le Congrès en 1845 et considérée comme un véritable acte de guerre contre le Mexique, l’achat Gadsden, une bande de terre le long de la frontière avec le Mexique en 1853 (10 millions de dollars), les îles Hawaï annexées en 1858, l’Alaska achetée à la Russie tsariste en 1867 (7 millions de dollars), l’île de Midway annexée en 1867, l’île de Gam, les Philippines et Cuba cédées par l’Espagne après la guerre pour 20 millions de dollars de compensation.

800px-us_territorial_acquisitions.png     Nous pouvons dire sans exagération que l’usurpation de l’Amérique du Nord par les États-Unis constitue la 1ère étape vers la Mondialisation.

Puis vinrent les deux guerres mondiales concoctées par l’idéologie judéo-sioniste naissante et ses banksters pour des raisons politiques et financières ; les uns préparant le vol de la Palestine, les autres intéressés par les spéculations financières et l’appât du gain ; L’impérialisme Franco-Anglais passant le relais à l’Américain avec l’apparition de deux superpuissances, les États-Unis et l’URSS qui se partagent le monde à Yalta le 11 février 1945, partage contesté aujourd’hui par ces deux États qui refusent d’assumer leur responsabilité de la division de l’Europe, voire du monde, en deux blocs, conséquences de fait des accords d’après-guerre puis vint la création de l’État d’Israël en mai 1948 ; ces dramatiques évènements constituent la 2ème étape vers la mondialisation .

yalta.jpg Lire la suite …

juillet 11th, 2015 at 1:49 |  Réagir | Permalink

par Mustapha Ben Mansour 4 Juillet 2015, 08:59

Decrypt Infos

https://www.facebook.com/mustapha.benmansour.710

juillet 6th, 2015 at 11:23 |  Réagir | Permalink

par Mustapha Ben Mansour 4 Juillet 2015, 09:10

L'Islam, dernier rempart contre la globalisation ...

L’Islam, dernier bastion contre la globalisation reste l’ennemi naturel du Judéo-sionisme, d’où la vague d’islamophobie qui sévit en Europe et aux Etats-Unis sous la direction sournoise du sionisme mondial, d’où les faux problèmes du voile en France, les attentats fomentés par les services secrets français infiltrés par les hordes sionistes, d’où la focalisation sur la violence voire la criminalité dans les banlieues; tout cela n’est pas dû au hasard mais bel et bien programmé par les médias judéo-sionistes de France et par l’élite cosmopolite très présente et très active dans ces médias !!!

https://www.youtube.com/watch?v=bEAsOaK4468

juillet 6th, 2015 at 11:00 |  Réagir | Permalink

par Mustapha Ben Mansour 4 Juillet 2015, 08:29

La guerre messianique sioniste ...

Nous pouvons ne pas être d’accord avec tout ce qui est rassemblé dans cet article-fleuve mais des vérités n’en restent pas moins énoncées preuves et références à l’appui ;
en tant que musulman sunnite, je reste nuancé sur le rôle que doit jouer l’Islam dans nos sociétés arabo-musulmanes, je sais par simple analyse historique que l’Occident impérialiste, dominé par le judéo-sionisme et partageant une haine des Arabes et des Musulmans, reste notre ennemi de toujours; malgré notre sous-développement et la situation économique alarmante que nous traversons dont ils ne sont pas totalement étrangers d’ailleurs, ces gens-là sont jaloux de nos richesses et voudraient nous les enlever pour nous empêcher de progresser sérieusement et durablement ; cela fait des siècles qu’ils minent nos sociétés, débauchent notre jeunesse et s’infiltrent chez nous pour mieux nous détruire en semant zizanie et désordre, cela à travers leurs ambassades, ONG, espions en tout genre, aides et coopérations empoisonnées, dettes programmées pour nous enfoncer dans une situation économique inextricable, aidés malheureusement et souvent par nos propres frères qui y trouvent un moyen de s’enrichir sans effort et de sauvegarder des privilèges non mérités cédés par ce même Occident pour service rendu qui n’est rien d’autre que trahison de leur pays et exploitation honteuse de leurs citoyens; il est certain que ces régimes installés et soutenus par l’Occident n’iront que d’échecs en échecs vu que toute sa stratégie est programmée dans ce seul but; son ancien-nouveau projet cynique et diabolique est de laisser nos pays dans un sous-développement chronique par un système d’échange inégal afin de nous recoloniser quand l’heure sonnera ; nos dirigeants restent dociles par incompétence, par peur ou plus grave encore par trahison dans l’unique but de conserver durablement leurs privilèges mal acquis.

Nous vivons au XXIe siècle et le contexte socio-économique n’est pas le même que celui vécu par nos quatre premiers califes, que Dieu ait leur âme ; eux ont fait leur travail et l’ont très bien fait ; à cette époque le concept de « Din-Daoula » ou (religion-état) était bien adapté et pouvait être appliqué, de nos jours la situation est très différente, les rapports entre nations constituées ne nous sont pas favorables, des superpuissances ont vu le jour et ne rêvent que de garder leur domination sur tous les plans technologique, culturel, civilisationnel, ceci restant très visible chez un Occident hostile par nature, conduit par une élite judéo-sioniste solidaire et ennemie par culture mais récessif chez les « autres » ; vous nous parlez de « la charkia, la gharbia » (Ni Est ni Ouest) soit, mais « arabiya » (arabe) pour nos états car il n’y a que le concept d’Arabité capable de nous unir, tout le reste quelle que soit la bonne foi avancée, n’entraînera que guerres civiles, destructions et malheur, ce n’est que pour cette unique raison que l’impérialisme occidental tolère de manière tactique « Daoulet El Khilafa » (l’état islamique d’Al Baghdadi) car cela ne s’oppose pas à son projet « Sykes-Picot 2 » qui n’est rien d’autre que celui du judéo-sioniste Oded Yinon datant de 1982 prévoyant la balkanisation des états arabes en trois zones, l’Irak (chiites, sunnites et kurdes), l’éclatement total du Liban, la fragmentation de l’Égypte, le Soudan, la Libye, ainsi que celle de la péninsule arabique sans oublier l’Algérie qui regorge de pétrole et de gaz, tout ceci pour permettre une expansion territoriale de l’état artificiel et voyou nommé injustement Israël semant la confusion entre l’Israël biblique et l’Israël usurpateur, simple passerelle d’un Occident rapace, aux dépens de ses voisins arabes, et une domination économique totale de l’américano-judéo-sionisme d’essence talmudique sur le monde arabe, de l’Océan au Golfe, pas moins que cela.
Dans un livre intitulé « Le cauchemar américain » de Robert Dôle (Editions VLB Montréal Québec, mai 2000), un essai où il décrit clairement la mentalité américaine actuelle, présentant l’autobiographie de la tribu la plus riche, la plus impérialiste de l’histoire mondiale de part sa puissance économique, financière et militaire.
Produit du puritanisme du XVII° siècle, cette mentalité quoiqu’hypocrite en matière sexuelle ou du mouvement « born again » (né de nouveau à la foi protestante) conserve dans l’inconscient occidental quatre traces :

* l’individualisme sauvage (issu du face-à-face entre l’individu et Dieu)
* la distinction entre élus et non-élus (se traduisant en riches et pauvres) * la cruauté sociale (laissant crever les démunis jugés entièrement
responsables de leur sort)
* le goût de la confession publique, générant une bonne conscience prise en exemple et un matérialisme prononcé.
Cette mentalité reste la conséquence du choix d’un système capitaliste sauvage et inhumain procédant d’un « cannibalisme » des populations des nations les plus faibles pour les ruiner en s’appropriant les ressources naturelles qu’elles possèdent ; ces conglomérats de multinationales dont les Etats-Unis sont le chef d’orchestre utilisent une armée d’experts et d’intellectuels touchant à tous les domaines, une véritable secte constituée par une élite cosmopolite fermée, hautaine et arrogante mise au service des états occidentaux pour promouvoir le concept de globalisation qui en réalité, n’est rien d’autre qu’un néo-impérialisme où le marché-Roi doit primer sans contestation; tous ces criminels bardés généralement de diplômes importants sont assoiffés d’argent travaillant pour le seul intérêt des dirigeants de ces conglomérats du système productif et de la haute finance (Banques, assurances, promoteurs immobiliers, hypermarchés, etc…) en n’oubliant pas de bien se sucrer au passage ; corruptions, arnaques, passe-droits, truquages, faux et usage de faux, malversations et évasions fiscales, détournements de fonds sont à l’origine de scandales qui finissent souvent par remonter à la surface au su et au vu de tout le monde ; ces «cannibales» n’ont pas froid aux yeux quitte à passer quelques années en prison et en ressortir plus protégés et plus actifs que jamais grâce à un système de compagnonnage bien huilé ; Voilà le monde hideux que ces nantis nous préparent moyennant quelques miettes laissées à leur armée de serviteurs faisant la promotion d’une globalisation que tous les peuples refusent ; la vague d’islamophobie sévissant dans les pays occidentaux, orchestrée par les médias judéo-sionistes et causée par des extrémistes islamiques manipulés contribue à faire passer l’amère pilule qu’est la globalisation, simple outil de domination d’une race soi-disant blanche en perdition !!!

http://islamic-intelligence.blogspot.com/2014/09/guerre-messianique-sioniste-avant-la.html

juillet 6th, 2015 at 10:57 |  Réagir | Permalink

Toutes les destructions programmées par l’Occident impérialiste au Moyen-Orient ne servent qu’à remplir les poches des mêmes vampires que nous connaissons sans avoir à les nommer, il suffit de se reporter à l’histoire pour ne pas être surpris et choquer par la laideur de leur rapacité; toute cette exploitation de nombreux pays sans défense vu l’écart des niveaux de développement ne les a pas empêché de plonger dans une crise financière sans précédent comme quoi bien mal acquis ne profite jamais mais l’Occident colonialiste dominateur comme tout mauvais élève ne tire pas les leçons de l’histoire et c’est bien fait pour lui.
Avec Daech ou pas, qui sème le vent récolte la tempête et contrairement à ses projets, l’Occident arroseur sera à son tour arrosé puisque les terroristes envoyés retourneront tôt ou tard à l’envoyeur !!!


https://www.facebook.com/M6/videos/10155643041760277/

Les vrais buts de l’envoi de milliers de mercenaires en Syrie et en Irak  consistent à détruire les armées de ces deux pays pour les fragmenter en entités plus petites qui passeront leur temps à s’entretuer, et à éveiller les instincts de haine communautaire utilisant à grande échelle le principe classique du “diviser pour régner”;
la mainmise sur les ressources en pétrole et en gaz de cette région nécessite un nouveau découpage permettant de mieux contrôler ces pays et d’empêcher la Chine d’y accéder pour retarder son développement économique et rester ainsi la seule superpuissance capable d’imposer la mondialisation assurant à elle seule une domination permanente de l’Occident guidé par les Etats-Unis sur le reste du Monde.

Conforter l’allié sioniste en lui permettant par une supériorité militaire à poursuivre son expansionnisme au dépens de ses voisins arabes en imposant des faits accomplis sur le terrain et en les appâtant par des leurres tels que l’établissement d’un état palestinien qui, en réalité ne verra jamais le jour, ou à l’instauration d’une démocratie s’avérant “bidon” puisqu’elle n’existe même pas chez eux.

http://www.fichier-pdf.fr/2012/10/18/la-palestine-au-coeur-de-la-conspiration/?ref=simil

Isoler la Russie de Poutine qui est entrain de se réarmer de manière dangereuse en l’asphyxiant financièrement et en l’empêchant d’écouler son pétrole et son gaz en Europe; pour cela il faut multiplier les abcès de fixation en créant des diversions telles que le conflit ukrainien en menaçant d’intégrer ce pays à l’OTAN pour s’infiltrer et installer des centres d’espionnage plus proches donc plus efficaces ainsi que des batteries de missiles, ou le réveil du terrorisme islamique aveugle à ses frontières par infiltration des mêmes mercenaires opérant en Syrie et en Irak.

La destruction de la Lybie par l’OTAN a permis de la diviser en régions plus petites pour installer la guerre civile et le chaos, contrôler les ressources pétrolières en réintroduisant les multinationales qui ont été chassées par le régime de Mouammar Kadhafi , mettre la main sur les immenses quantités d’armes qui seront redistribuées à DAECH, à la Nosra et à la Qaeda du Yémen pour attiser les querelles intercommunautaires et semer la haine entre les différentes factions qui continueront à s’entredéchirer indéfiniment pour éviter toute solution éventuelle mettant fin au chaos généralisé; préparer le terrain pour destabiliser les pays du Maghreb et en premier lieu l’Algérie considérée par l’Occident comme une proie facile à gober toujours pour faire main basse sur les ressources énergétiques de ce pays qui constituent un pactole non négligeable à accaparer; quant à la petite Tunisie, les impérialistes y sont déjà, donc pourquoi défoncer une porte ouverte où le Mossad allié de la CIA, du MI6 et des services d’espionnage français reste confortablement installé depuis belle lurette; ce pays est voué à être le tremplin utile pour espionner tout le reste de l’Afrique, une sorte de cour intérieure donnant accès de manière sournoise à tous les pays africains prêts à être recolonisés de manière plus discrète et plus intelligente cette fois-ci.
Il ne faut pas perdre de vue que toutes ces interventions musclées des Etats-Unis et consorts font partie d’un grand projet de domination civilisationnelle et socio-politique pour imposer la mondialisation qui n’est rien d’autre que le nouveau visage hideux de l’impérialisme inspiré par la conception talmudique du Monde; ce sera le règne du capitalisme sauvage, de la spéculation financière, des forces de l’argent donc des “banksters” et des multinationales; tout le reste de la population mondiale sera réduit à un esclavage perpétuel au profit du peuple élu … Par qui ? … Par lui-même !!!

UNE SOLUTION POUR SORTIR DU TUNNEL  …

La seule solution au phénomène importé DAECH est le retour en force au nationalisme arabe où l’unité territoriale est la loi sacro-sainte et ou la liberté individuelle et la libre entreprise doivent être respectées ; nous devons revenir à un « nassérisme réformé » où la révolution agraire doit être menée à son terme pour atteindre l’autosuffisance alimentaire; jamais plus de paternalisme, plus de pouvoir personnel mais un pouvoir collégial et dont la seule source est la volonté du peuple ; tout par le peuple pour le peuple et sans populisme ; nous devons maîtriser notre dette extérieure voire l’effacer ; ne plus écouter les conseils du fonds monétaire international (FMI) dont le seul souci reste d’appliquer la politique des « banksters spéculateurs » et du capitalisme sauvage ; redonner plus d’importance au rôle de l’état avec des entreprises publiques touchant à des domaines stratégiques comme l’électricité, le gaz, l’eau, les transports publics, la santé qui doivent rester sous la responsabilité de l’état ; il faut apprendre au citoyen à payer ses impôts et à ne plus tricher ; la liberté individuelle, la libre entreprise soit, mais les milliardaires et les « richards » doivent payer leurs impôts de manière juste c’est-à-dire proportionnelle à leurs gains ; des sanctions doivent être prévues dans ce domaine où si elles existent doivent être appliquées avec fermeté ; les partis politiques doivent avoir une liberté d’action mais rester responsables et ne tenir compte que de l’intérêt national ; toute trahison envers le pays ou service « caractérisé » rendu aux forces étrangères doivent être sanctionnés avec une sévérité maximale ; revoir nos échanges économiques avec l’extérieur et diversifier nos choix quant à nos partenaires économiques en les axant sur le « BRICS » car il n’y a pas que l’Occident, d’autres sources commerciales sont beaucoup plus intéressantes pour nous, nouvelle répartition ne voulant pas forcément dire « cassure », il ne s’agit pas de cela mais de choix plus appropriés aux intérêts de notre économie.

Le redressement de nos économies nationales ne sera assuré qu’à ce prix, il n’y a pas d’autre recours que l’effort, le travail continu, la fin du laxisme et du laisser-aller avec plus de perspicacité et de professionnalisme dans nos choix stratégiques.

juin 15th, 2015 at 12:15 |  Réagir | Permalink

nowar.jpg

Les frères musulmans n’ont pas de projet, ils ont échoué partout où sévit le pseudo-printemps arabe ; l’Administration américaine a très vite compris cela et a sorti tous les perdants du jeu en remplaçant la direction qatari par les Wahhabites de la famille saoudienne ; c’est ce qui explique le don de 12 milliards de dollars offert rapidement par les états du golfe à l’Egypte du général Sissi afin de récupérer la révolution égyptienne et l’empêcher de réagir à l’attaque de grande envergure prévue par les forces américaines en Syrie.

1235243.jpg

Là aussi les Wahhabites comme les frères musulmans n’ont aucun projet à proposer et subiront le même échec comme le prévoit le déterminisme qui dit que les mêmes causes ont les mêmes effets.

Sachant cela mieux que quiconque l’Administration américaine a décidé d’intervenir directement pour éviter un effondrement militaire des hordes de la Qaeda qui comme tout le monde le sait reste une création américaine pour déstabiliser toute la région, une fois cet objectif atteint, ils détruiront ces mêmes hordes qui ne serviront plus à rien à part le fait de constituer un danger potentiel pour Israël.

545393-356596.jpg

Après tous les échecs enregistrés sur le terrain ne restait plus à la direction américaine que le prétexte de l’utilisation d’armes chimiques par l’armée syrienne pour contourner le feu vert onusien qui n’arrivera pas à cause du double véto russo-chinois et détruire cette armée qui représente un très grand danger pour l’allié israélien sans quoi cet état voyou ne pourra pas poursuivre sa politique de vol des territoires pour s’agrandir puis passer à la phase finale qui reste le transfert des palestiniens de 1948 en Transjordanie pour annoncer l’édification d’un état juif ;

Une fois l’armée syrienne détruite, les sionistes pourront s’en prendre au Hezbollah libanais aidé par les mercenaires d’El Nosra déjà installés au nord du Liban par les traitres du 14 mars et cerise sur le gâteau finir par la destruction de la mosquée Al Aksa sans se soucier d’une réaction internationale ni de l’organisation islamique ; voilà grosso-modo le plan secret américano-sioniste appuyé par le traditionnel impérialisme anglo-français assoiffé de revanche.

bombe-atomique.JPG

Tout ce développement géostratégique restera hypothéqué par la réaction de l’Iran mais le souhait des américano-sionistes est d’en découdre avec ce pays en passant quitte à lancer dessus deux à trois bombes atomiques pour le fixer sur le terrain et ne pas lui laisser le temps de réagir ; les américains l’ont déjà fait avec le Japon, ils le referont !

D’autre part la force armée arabe syrienne constitue le dernier bouchon empêchant la réalisation de la gouvernance mondiale permettant le nouveau découpage de la région, sa balkanisation et la main mise définitive sur toutes ses ressources énergétiques ; cela permettra à Israël de s’agrandir en toute impunité et enterrer la cause palestinienne sans aucune possibilité de retour en imposant le fait accompli; puis viendra la troisième phase du plan, la domination économique au profit des États-Unis la gérance étant assurée par Israël ;

kennan.gif

Evidemment tout ceci dans le but d’asphyxier les économies Russo-chinoise en isolant ces deux concurrents par la reprise de la fameuse politique d’endiguement (Containment) formulée ainsi par George Kennan en 1947 et appliquée par le président Truman.

août 31st, 2013 at 2:36 |  Réagir | Permalink


fm.jpg

Les frères musulmans en tant qu’organisation mafieuse ne cherchant qu’à s’emparer du pouvoir dans la plupart des pays arabes où sévit le pseudo-printemps dans le seul but de s’enrichir et d’exploiter le peuple en grande partie ignorant puisque fragile et perméable aux slogans creux des gourous de la religion qui n’ont rien à voir avec l’Islam authentique, ni de près ni de loin, peuvent être considérés comme appartenant à une succursale du sionisme mondial.

 Cette confrérie apparentée à une organisation maçonnique genre loge italienne P2 du mafieux Julio Andreotti est entièrement contrôlée et manipulée par le grand capital dans l’unique intention de détruire le nationalisme arabe qui continue à représenter un grand danger pour l’avenir d’Israël, foyer du capitalisme sauvage mondial guidé par l’Américano-sionisme dominé lui-même par une horde de banquiers malheureusement essentiellement juifs mais ne devant aucunement être amalgamée à la respectable religion juive première victime de ces escrocs néonazis.

juifs-argent.jpg

Que veulent ces banquiers et comment procèdent-ils ?

 L’objectif est de contrôler la planète entière et de la réduire à un village global afin de mettre la main sur toutes ses richesses d’où le concept de mondialisation, vieux pain réchauffé datant de 1840 ;

 

 

 Les moyens utilisés par ces truands sont les suivants :

1.     La globalisation menant à un marché unique dominateur

2.     Les mécanismes de la Dette pour embourber les pays sous-développés dans des sables mouvants d’où ils ne sortiront jamais

3.     Le contrôle de l’émission de la monnaie à travers les grandes banques privées concentrées dans la Cité de Londres et à New-York la Réserve Fédérale neutralisant ainsi toute indépendance de la politique américaine

4.     Les paradis fiscaux pour mettre à l’abri l’argent mal acquis et le recycler (le blanchir)

5.     La déstabilisation des états où se situent les ressources énergétiques (matériaux rares : uranium, or, diamants, pétrole, gaz etc…) et ceux qui ne sont pas endettés (Iran, Venezuela, Syrie, Libye, Algérie etc. …) se recouvrant très souvent

6.     Infiltration et destruction des religions essentiellement monothéistes

7.     Dépravation des mœurs et encouragement du cosmopolitisme aboutissant à un brassage des races afin de détruire le tissu social des pays visés y compris ceux d’Occident

8.     Banaliser le meurtre et contrôler le terrorisme mondial comme on le voit en Syrie, en Égypte en y concentrant des hordes d’abrutis pseudo-musulmans écervelés et manipulés à outrance, à la fois pour s’en débarrasser sans que cela coûte un rond et affaiblir les armées de ces pays pour faciliter l’expansionnisme sioniste

9.     Freiner la démographie galopante mondiale (7 milliards d’habitants) qui inquiète les gros milliardaires considérant ce phénomène comme un tsunami qui menace leurs acquis

10.                        Isoler la Russie et la Chine principaux concurrents potentiels menaçant la domination américano-sioniste en revenant à la politique d’endiguement (Containment) d’Henry Truman du 12 mars 1947, (La doctrine Truman étant la base de la politique des États-Unis contre le Bloc communiste durant la guerre froide)

 Il y a un lien diabolique entre la permanence de la domination occidentale dirigée par « l’Anglo-Saxon » et le sionisme triomphant ;

 

 Tant que ce lien existe l’appui occidental aux hordes criminelles sionistes restera inconditionnel tant sur le plan militaire que sur le plan diplomatique couvrant toutes leurs actions terroristes sous le slogan creux et hypocrite « Israël a le droit de se défendre ».

476px-whiteandkeynes.jpg 

À travers les Organisations issues des Accords de Bretton Woods du 22 juillet 1944, les États-Unis veulent imposer la doctrine de mondialisation qui n’est qu’une dictature appliquée à l’échelle mondiale  aboutissant à un marché unique contrôlé par un Gouvernement Mondial entre les mains d’une poignée de banquiers juifs ;

 

 Pour cela il reste nécessaire de détruire les religions, les nations du monde en commençant par les nations européennes à travers de pseudo-organisations européennes les chapeautant, en ‘batârdisant‘ leurs peuples et en corrompant les cellules familiales, bases de tout tissu social.

 Tout ceci passant nécessairement par la destruction des forces armées de ces états ‘nationalistes’ qui constituent un obstacle à la réalisation de ce principal but fixé par le ‘Sio-occidentalisme’ qui n’est rien d’autre qu’un néonazisme sous l’habit du sionisme !

 L’évènement du 11 septembre 2001 qui a abouti à la destruction programmée des deux tours de New-York considérée comme point de départ de la récente politique américano-sioniste a permis l’irréalisable :

1.     L’éclatement de la Yougoslavie

2.     La destruction de la Serbie

3.     Celle de l’Afghanistan

4.     Celles de l’Irak, la Libye, et actuellement la Syrie suivie par une tentative de déstabilisation de  l’Égypte

5.     La division du Soudan sans oublier le Darfour qui reste à venir

6.     L’arrivée au pouvoir des Frères Musulmans dans les pays du pseudo-printemps arabe

7.     La déstabilisation du Liban pour affaiblir le Hezbollah, placer ce pays sous tutelle sioniste et s’approprier les eaux du Litani

8.     L’assimilation du combat palestinien à une simple affaire de lutte contre le terrorisme transformant la victime en bourreau et le bourreau en victime

troops2.jpg

Toute cette politique est conçue par le judéo-sionisme et exécutée par les forces armées occidentales à travers l’OTAN ; G. W Bush s’est trahi lors de la simulation maladroite lorsqu’il a été mis au courant de la destruction des deux tours, destruction totalement programmée à l’avance pour créer un choc suffisant et obtenir un blanc-seing du peuple américain afin de déclencher ce qu’il a désigné par maladresse le début d’une croisade puis s’est rétracté le lendemain s’apercevant tardivement de sa bourde en la transformant en lutte contre le terrorisme cachant mal son intention de s’attaquer à l’Islam soi-disant politique mais qui reste une véritable guerre contre l’Islam tout court.

 Là nous voyons bien que Ben Laden, la Qaeda sont de simples inventions américano-sionistes pour déclencher leurs multiples agressions et redessiner la carte mondiale en leur faveur tenant compte de leurs intérêts voraces !

 « Les racines de la mondialisation actuelle se trouvent dans la réalité historique du XIXe siècle jusqu’à la Première Guerre mondiale voire même plus lointaines comme les tentatives d’unification du monde romain, de Charlemagne ou de l’Espagne de Charles Quint, assurant leur domination bien au-delà des frontières européennes ».

 1559808-2086668.jpg

L’arrivée au pouvoir de G.W Bush, premier abruti à la présidence américaine après des élections truquées n’a pas suffi vus ses nombreux échecs, les américano-sionistes ont fait appel à un second abruti en Obama pour redorer le blason d’une Amérique haïe par le monde entier et surtout par le Monde Arabo-Musulman afin de retrouver le crédit perdu, c’est ce qui explique le discours au Caire de l’abruti ‘Number two’ qui n’a fait qu’amplifier tous les échecs du premier ;

 

Cette grande Amérique, ce grand peuple américain méritent bien plus que ces deux tocards !   

 

août 25th, 2013 at 12:43 |  Réagir | Permalink

LE PROTOCOLE DE TORENTO – PARTIE I -

25 juillet 2012

1.jpg

POUR CEUX QUI CROIENT QUE LA DÉMOCRATIE EXISTE, ILS SERONT BIEN DÉÇUS PAR L’AVENIR QUE LEURS PRÉPARENT LES 6.6.6.

Préambule :

Serge Monast, journaliste d’enquêtes et membre de l’Agence Internationale de Presse Libre – International Free Press Agency – est mort le 5 décembre 96 d’une “crise cardiaque”, dans les bras de son épouse (russe).
Victime d’armes psychotroniques ?Serge Monast se disait traqué par les forces policières et militaires nord-américaines pour avoir trempé dans des dossiers interdits qu’il avait décidé de publier à son corps défendant. Pour Serge, l’histoire aurait mal tournée.

Et si c’était vrai ! Qui sommes-nous pour le juger. Il a perdu la vie dans cette aventure. Çà c’est indiscutable et c’est un fait. Monast a publié ses articles en 1991, il meurt en 1996 !!!!!

Nous vous présentons, le premier article d’une série de quatre. Cet article est le fruit d’une enquête d’investigation faite par Serge Monast lui-même et publie en 1991;

On pourrait croire à de la fiction, mais nous somme en 2012. Les faits de ces dernières années corroborent, ses écrits.

De la fiction dites-vous ? Les gens qui connaissait les ordinateurs à cette époque(1991), ce comptaient sur les doigts d’une main. Internet, faisait ses premiers pas. Il n’était pas encore le temps des réseaux sociaux (Ce n’est qu’en 1995, que le 1er réseau social : Classmates.com est né).

Alors que tout ceci était à l’ordre du jour des 6.6.6. lors de la réunion de Toronto en 1967 !!!!!!!!!!

Fiction dites-vous ? Voyons dans l’article qui suit, ce qui s’est dit à cette réunion et comparons avec les événements au jour d’aujourd’hui. Et en toute conscience, faisons une synthèse et voyant la réalité en face.

Publié par :  KAM

===================================================

LE PROTOCOLE DE TORONTO – 1

(6.6.6.)

FICTION OU REALITE ? Qui peut dire ? Quoi qu’il en soit, selon certaines informations obtenues en provenance de France, mais surtout, à la révision des événements survenus depuis les vingt-cinq dernières années, il apparaît que le scénario décrit dans ce “Document” nous permet de mieux comprendre ce qui, jusqu’à aujourd’hui, paraissait des plus incompréhensibles à plus d’un.

Nous livrons en entier ce “Document” avec, en plus, une analyse des nouvelles conditions économiques actuelles qui, en elles-mêmes, semblent plus que confirmer l’authenticité de ce dernier.

Fin Juin 1967 : A Montréal, c’est l’Expo 67; à Ottawa, ce sont les derniers préparatifs du “Centenaire de la Confédération”; aux Etats-Unis, c’est la contestation à la Guerre du Vietnam et, à travers le pays, le “Flower Power”. Nous sommes près des événements de Mai 68 en France, de l’explosion du Nationalisme au Québec, du Festival Woodstock aux Etats-Unis… mais en même temps, cette fin Juin de 1967 marque les derniers préparatifs de la mise au point du Plan de la “Chute des Nations” par les hautes instances de la Franc-Maçonnerie Anglo-Saxonne à Toronto (Canada).

 

Cette réunion secrète, hautement “Confidentielle”, est organisée par les “6.6.6.” (C’est ainsi qu’ils se nomment eux-mêmes), c’est à dire ceux qui dirigent les 6 plus grandes banques mondiales, les 6 plus grands consortiums énergétiques de la planète (dont le pétrole fait partie), et les 6 plus grands consortiums de l’agro-alimentaire (dont fait partie le contrôle des principales routes alimentaires du monde).

Ces 6.6.6. étant les plus hauts responsables de la finance internationale vont définir, à l’intérieur de leur réunion, une “Stratégie commune” en vue de la mainmise absolue sur le “Commerce Mondial» ; sur la possession de l’Arme Energétique (porte ouverte sur le XXIe siècle); et sur le contrôle international de l’agro-alimentaire (lequel comprend aussi, pour eux, les consortiums pharmaceutiques comprenant, à leur tour, le marché mondial des “Vitamines” et des “Vaccins”).

Leur “plan” se résume à trois orientations majeures : “L’Economique, le Politique et le Social pour les années 70 et 80. S’il réussit, il doit irrémédiablement déboucher sur la prise du “Pouvoir Mondial” par la mise en place du “Nouvel Ordre Mondial”; le même dont le Président américain George Bush fera tant la promotion au début des années 90.

Titre du Document des 6.6.6.  : “PANEM ET CIRCENSES» :

(Du pain et des Jeux du Cirque)

But du Projet Mondialiste : Le “Génocide du Vital au Profit du Rentable Occulte”.

Moyens de Financement du Projet : Entre autre

- se servir de l’Aide Humanitaire,

- de l’Aide Alimentaire Internationale

- afin de financer les “Multinationales” des 6.6.6.

LE DOCUMENT:

Toutes les périodes historiques ayant mené à la décadence des civilisations étaient toutes marquées, sans exception, par “L’Esprit d’Errance des Hommes”.

Aujourd’hui, nous devons faire en sorte que cet “Esprit” se traduise par une “Société Mondiale du Loisir” sous toutes ses formes. Ce “Loisir” doit se composer du [Sexe], des [Drogues], du [Sport], des [Voyages/l’Exotisme], et des [Loisirs] en général, mais accessibles à toutes les couches de la Société. L’Homme doit arriver à croire qu’il est “Moderne”, et que sa modernité est composée de sa capacité, et de sa possibilité de pouvoir jouir largement, et maintenant de tout ce qui l’entoure.

Pour parvenir à cet objectif, il est impératif de pouvoir infiltrer les Médias (Radio, Télévision, Journaux), les milieux de la “Mode” et la “Culture” (les milieux de la Nouvelle Musique) par lesquels nous influencerons, à coup sûr, toutes les couches des Sociétés Occidentales. Ainsi en tenant sous la coupe des “Sens” la jeunesse (les adultes de demain), nous aurons par conséquent la voie libre pour infiltrer, et transformer en profondeur, sans être inquiétés, le Politique, le Système Légal et l’Education ; ce qui nous permettra de modifier en profondeur le cours, l’orientation future des Sociétés visées par notre “Plan”.

Les populations, nous le savons, n’ont pas de mémoire historique. Ils répètent inlassablement les erreurs du passé sans se rendre compte que ces mêmes erreurs avaient conduits leurs pères, avant eux, aux mêmes déchéances qu’ils vivront en pire avant la fin de ce siècle. Voyez, par exemple, ce que leurs grands-pères ont vécu au début de ce siècle grâce au travail acharné de nos prédécesseurs. Après avoir connu, sans limites, la libération des mœurs, l’abolition de la morale (en d’autres mots, l’errance de l’esprit), ils expérimentèrent la “Crise Economique”, puis la “Guerre”. Aujourd’hui leurs petits-enfants et leurs enfants se dirigent droits vers un aboutissement semblable, pire encore car cette fois-ci, il nous permettra enfin de mettre sur pied notre “Nouvel Ordre Mondial” sans qu’aucun d’entre eux ne soient à même de s’en rendre compte, trop préoccupés qu’ils seront tous à satisfaire exagérément leur besoins sensuels les plus primaires.

Une “Norme” générale plus qu’importante, et qui a déjà fait ses preuves au début de ce présent siècle dans la construction, et la mise en place du [Système Communiste] par les regrettés Hauts Officiers de nos loges, est la rentabilité de “l’Exception”. En principe, nous le savons, l’Exception prouve la Règle générale qui lui est contraire. Mais dans notre vocabulaire, l’Exception c’est ce qui doit être imposée à tous.

 Nous devons faire en sorte de faire des “Exceptions” dans différentes sphères de la Société, comme devant être de nouvelles “Règles” générales applicables à tous, un objectif premier de toutes les futures contestations sociales menées par la Jeunesse des Nations.

Ainsi l’Exception deviendra le détonateur par lequel toute la société historique s’effondrera sur elle-même dans un essoufflement et une confusion sans précédent.

Les fondements de la “Société Occidentale”, dans leur essence, proviennent en droite ligne, de l’héritage Judéo-Chrétien. C’est précisément ce même héritage qui fit de la “Famille”, le “Nœud”, la “Pierre Angulaire” de tout l’édifice social actuel. Nos prédécesseurs qui avaient financé les écrivains révolutionnaires de la fin du XIX° siècle et du début du XX° siècle avaient compris l’importance de fractionner, puis de faire éclater ce “Noyau vital” s’ils voulaient, en Russie, parvenir à mettre en place le nouveau “Système Communiste” d’alors. Et c’est précisément ce qu’ils firent en faisant minutieusement produire par les philosophes et les écrivains non-conformistes de l’époque : “Un Manifeste à la gloire de l’Etat-Dieu”; celui-ci ayant la primauté absolue sur l’individu, sur la “Famille”.

Pour aboutir avec certitude à la construction d’un Gouvernement Mondial, [Un Nouvel Ordre Mondial Communautaire] où tous les individus, sans exception, seront soumis à “l’Etat Mondial” de “l’Ordre Nouveau”, nous devons, en premier lieu, faire disparaître la “Famille” (ce qui entraînera, du même coup, la disparition des enseignements religieux ancestraux), et en deuxième lieu, niveler tous les individus en faisant disparaître les “Classes Sociales”, en particulier, les “Classes Moyennes”. Mais nous devons procéder de manière à ce que tous ces changements apparaissent comme étant issus de la volonté populaire ; qu’ils aient l’apparence de la “Démocratie”.

En se servant de cas isolés, mais en les amplifiant à l’extrême avec l’aide de contestations étudiantes noyautées par nous, de journalistes favorables à notre cause et de politiciens achetés, nous parviendrons à faire mettre en place de nouveaux Organismes ayant toutes les apparences de la “Modernité”, tel un “Bureau de la Protection de l’Enfance” protégé par une “Charte des Droits et Libertés”.

 

Pour la réussite de notre “Plan Mondial : [Le Plan Rouge]”, il nous faut faire implanter dans toutes les Sociétés Occidentales des années 70’, des “Bureaux pour la Protection de l’Enfance” dont les fonctionnaires (de jeunes intellectuels sans expérience, fraîchement sortis d’Universités où sont mis en évidence nos principes mondialistes), feront respecter à la lettre, sans discernement, la “Charte des Droits de l’Enfant”. Qui osera s’opposer à cela sans en même temps être identifié aux barbaries du Moyen Age ?

Cette “Charte” laborieusement mise au point dans nos “Loges”, nous permettra enfin de réduire à néant toute autorité parentale en faisant éclater la famille en individus farouchement opposés les uns aux autres pour la protection de leurs intérêts personnels. Elle encouragera les enfants à dénoncer des parents trop autoritaires parce que trop traditionnels, trop religieux. Elle contribuera ainsi à soumettre les parents à une “Psychose Collective de la Peur”; ce qui provoquera inéluctablement, d’une manière générale dans la société, un relâchement de l’autorité parentale. Ainsi nous aurons réussi, dans un premier temps, à produire une société semblable à celle de la Russie des années 50’ où les enfants dénonçaient à l’Etat leurs parents, et cela sans que personne ne s’en aperçoive.

En transférant ainsi à l’Etat le “Rôle Parental”, il nous sera plus facile, par la suite, de nous accaparer, une par une, de toutes les responsabilités qui avaient été, jusqu’à date, du ressort exclusif des parents. C’est ainsi que nous pourrons faire considérer par tous comme étant un abus contre l’enfant, l’enseignement religieux traditionnel d’origine Judéo-Chrétienne.

Dans un même temps, mais à un autre niveau, nous ferons inscrire dans les plus hautes Lois des Nations, que toutes les Religions, les Cultes et les Pratiques religieuses de tous genres, y compris la “Sorcellerie et la Magie” doivent toutes être respectées au même titre les unes que les autres.

Ce sera par la suite d’une aisance déconcertante que de transférer ce rôle de l’Etat par rapport à l’enfant aux plus hautes instances internationales, telles les Nations-Unies.

Comprenons bien ceci : “Notre but n’est pas de protéger les enfants ou qui que ce soit d’autre, mais bien de provoquer l’éclatement, puis la chute des Nations qui sont un obstacle majeur à la mise en place de notre “Nouvel Ordre Mondial”. C’est la raison pour laquelle les “Bureaux de Protection de l’Enfance” doivent être investis d’une autorité légale absolue.

 Ils doivent être en mesure, comme bon leur semblera, mais toujours sous le prétexte de la protection de l’enfant, de pouvoir retirer ces derniers de leurs milieux familiaux originels, et les placer dans des milieux familiaux étrangers ou des Centres gouvernementaux déjà acquis à nos principes mondialistes et a-religieux. Par conséquent, sera ainsi achevée la brisure définitive de la “Cellule Familiale Occidentale”. Car sans la protection et la surveillance de leurs parents originaux, ces enfants pourront ainsi être définitivement handicapés dans leur développement psychologique et moral, et représenter, par voie de conséquence naturelle, des proies facilement adaptables à nos visées mondialistes.

Pour la réussite assurée d’une telle entreprise, il est primordial que les fonctionnaires travaillant dans ces “Bureaux” au service de l’Etat, soient jeunes, sans expérience passée, imbus de théories que nous savons vides et sans efficacité, et surtout, soient obsédés par l’esprit missionnaire de grands protecteurs de l’enfance menacée. Car pour eux, tous les parents doivent représenter des criminels en puissance, des dangers potentiels au bien-être de l’enfant ici considéré comme étant un “Dieu”.

Un “Bureau de la Protection de l’Enfance” et une “Charte des Droits de l’Enfant” n’ont aucune raison d’être sans enfants menacés. De plus, les exceptions et les exemples historiques utilisés pour leur mise en place finiraient, tôt ou tard, par disparaître s’ils n’étaient pas constamment alimentés par de nouveaux cas se produisant sur une base continue. En ce sens, nous devons infiltrer le “Système d’éducation” des Nations pour y faire disparaître, sous le couvercle de la “Modernité” et de “l’Evolution”, l’enseignement de la Religion, de l’Histoire, de la Bienséance tout en diluant, en même temps, sous une avalanche d’expérimentations nouvelles dans le milieu de l’Education, celui de la langue et des mathématiques. De cette manière, en enlevant aux jeunes générations, toute base et toute frontière morales, toute connaissance du passé (donc toute fierté nationale), donc tout respect d’autrui, tout pouvoir par la connaissance du langage et des sciences (donc sur la réalité), nous contribuerons à fabriquer une jeunesse largement disposée à toutes les formes de délinquance. Dans ce nouvel univers morcelé par la peur des parents, et leur abandon de toute responsabilité face à leurs enfants, nous aurons la voie libre pour former, à notre manière et selon nos objectifs premiers, une jeunesse où l’arrogance, le mépris, l’humiliation d’autrui seront considérés comme étant les nouvelles bases de “l’Affirmation de Soi” et de la “Liberté”.

 Mais nous savons, à même l’expérience du passé, qu’une jeunesse semblable est d’ores et déjà condamnée à son autodestruction car celle-ci est foncièrement “Individualiste”, donc “Anarchiste” par définition. En ce sens, elle ne peut aucunement représenter une base solide pour la continuité de quelque société que ce soit, et encore moins une valeur sûre pour la prise en charge de ses vieillards.

Dans la même foulée, il est aussi impératif de faire créer une “Charte des Droits et Libertés Individuelles”, et des “Bureaux de Protection du Citoyen” en faisant miroiter aux masses, que ces innovations font partie intégrante de la “Modernité” des “Sociétés Nouvelles” du XX° siècle. De la même manière, et en même temps, mais à un autre niveau, faire voter de nouvelles Lois pour le “Respect et la Liberté Individuelles”. Comme dans le cas de la “Famille”, mais sur le plan de la “Société”, ces Lois entreront en conflit avec les Droits de la Collectivité, menant ainsi les sociétés visées, droit à leur autodestruction. Car ici, l’inversion est totale : “Ce n’est plus la société (le droit de la majorité) qui doit être protégé contre des individus pouvant la menacer, mais bien plutôt (le Droit de l’Individu) qui se doit d’être protégé contre les menaces possibles de la majorité”. Voilà le but que nous nous sommes fixés.

 

Pour achever l’éclatement de la famille, du système d’éducation, donc de la Société en général, il est primordial d’encourager la “Liberté Sexuelle” à tous les échelons de la Société Occidentale. Il faut réduire l’individu, donc les masses, à l’obsession de satisfaire leurs instincts primaires par tous les moyens possibles. Nous savons que cette étape représente le point culminant par lequel toute Société finira par s’effondrer sur elle-même. N’en a-t-il pas été ainsi de l’Empire Romain à son apogée, et de toutes civilisations semblables à travers l’histoire ?

Par des hommes de Science et des laboratoires financés par nos Loges, nous avons réussi à faire mettre au point un procédé chimique qui révolutionnera toutes les Sociétés Occidentales, et reléguera aux oubliettes pour toujours, les principes moraux et religieux Judéo-Chrétiens. Ce procédé, sous forme de pilule, ouvrira la voie toute grande à la “Liberté Sexuelle” sans conséquences, et poussera les “Femmes” des Nations à vouloir briser avec ce qui sera alors perçu comme étant le joug du passé (l’esclavage des femmes soumises à l’homme et à la famille traditionnelle Judéo-Chrétienne).

 Jadis “Centre et pivot de la cellule familiale”, la femme moderne, maintenant en tant qu’individu indépendant, voudra briser avec son rôle traditionnel, se détacher de la famille, et mener sa vie selon ses propres aspirations personnelles. Rien de plus naturel, nous le savons, mais là où nous interviendrons fortement, ce sera d’infiltrer tous les nouveaux “Mouvements de Contestation Féminins” en poussant leur logique jusqu’à ses extrêmes limites de conséquence. Et ces limites se trouvent déjà inscrites dans l’éclatement définitif de la famille traditionnelle et de la Société Judéo-Chrétienne.

Cette “Libération Sexuelle” sera le moyen ultime par lequel il nous sera possible de faire disparaître de la “Conscience Populaire” toute référence au “Bien et au Mal”. L’effondrement de cette barrière religieuse et morale nous permettra d’achever le processus de la fausse “Libération de l’Homme de son Passé”, mais qui, en réalité, est une forme d’esclavage qui sera profitable à nos “Plans Mondialistes”.

Cette porte ouverte pour l’encouragement à la “Liberté sexuelle”, au “Divorce”, à “l’Avortement” sur demande, à la reconnaissance légale des diverses formes d’homosexualité nous aidera à modifier en profondeur les bases historiques du “Droit Légal” des Sociétés. Elle sera un atout majeur pour pousser l’ensemble des individus à un relâchement général des moeurs; pour diviser les individus les uns par rapport aux autres, selon leur instinct et leurs intérêts propres; pour détruire l’avenir de la jeunesse en la poussant aux expériences néfastes de la sexualité hâtive et de l’avortement; et pour briser moralement les générations futures en les poussant à l’alcoolisme, aux drogues diverses (dont nos Officiers supérieurs des Loges Internationales se chargeront d’en prendre le contrôle au niveau mondial), et au suicide (celui-ci considéré par une jeunesse désabusée et abandonnée à elle-même, comme étant une fin chevaleresque).

Décevons la jeunesse des Nations en lui montant ses parents comme étant irresponsables, irréligieux, immoraux ; ne cherchant, en définitive, que le plaisir, l’évasion et la satisfaction effrénée de leurs instincts au prix du mensonge, de l’hypocrisie et de la trahison. Faisons du divorce et de l’avortement une nouvelle coutume sociale acceptée par tous. Poussons-la ainsi à la criminalité sous toutes ses formes, et à se réfugier en groupes distincts, hors d’atteinte du milieu familial qu’elle percevra, inévitablement, comme étant une menace pour sa propre survie.

 Le tissu social étant ainsi bouleversé à jamais, il nous sera dès lors possible d’agir sur le Politique et l’Economique des Nations afin de les soumettre à notre merci ; pour en venir à accepter de force, nos Plans d’un Nouvel Ordre Mondial. Car, il faut bien se l’avouer, les Nations, dépourvues qu’elles seront alors de pouvoir compter sur une jeunesse forte, sur une Société où les individus, regroupés autour d’un idéal commun, renforcé par des remparts moraux indéfectibles, aurait pu lui apporter son soutien historique, ne pourront qu’abdiquer à notre volonté mondiale. Ainsi pourrons-nous alors inaugurer ce qui fut tant annoncé par nos créations passées : “Le système communiste qui prophétisait une révolution mondiale mise en branle par tous les rejetés de la terre”, et le “Nazisme par lequel nous avions annoncé un Nouvel Ordre Mondial pour 1000 ans”. Voilà notre but ultime ; le travail récompensé de tous les valeureux morts au labeur pour son accomplissement depuis des siècles. Disons-le haut et fort : “Tous les Frères des Loges passées, morts dans l’anonymat pour la réalisation de cet Idéal qu’il nous est maintenant possible de toucher du bout des doigts”.

Il est bien reconnu par tous que l’Homme, une fois après avoir assuré ses besoins primaires (nourriture, habillement et gîte), est beaucoup plus enclin à être moins vigilant. Permettons-lui d’endormir sa conscience tout en orientant à notre guise son esprit en lui créant, de pure pièce, des conditions économiques favorables. Donc, pendant cette période des années 70 où nos Agents s’infiltreront partout dans les différentes sphères de la Société pour faire accepter nos nouvelles normes dans l’Education, le Droit Légal, le Social et le Politique, nous veillerons à répandre autour de lui un climat économique de confiance. Du Travail pour tous ; l’ouverture du Crédit pour tous; des Loisirs pour tous seront nos tandems pour la création illusoire d’une nouvelle classe sociale: “la Classe Moyenne”. Car une fois nos objectifs atteints, cette “Classe” du milieu, située entre les pauvres séculaires, et nous les riches, nous la ferons disparaître en lui coupant définitivement tout moyen de survie.

En ce sens, nous ferons des Etats-Nations, les nouveaux “Parents” des individus. A travers ce climat de confiance où nos “Agents Internationaux” auront fait le nécessaire pour écarter tout spectre de guerre mondiale, nous encouragerons la “Centralisation” à outrance pour l’Etat. De cette manière, les individus pourront acquérir l’impression d’une liberté totale à explorer pendant que le fardeau légendaire des responsabilités personnelles sera transféré à l’Etat. C’est ainsi qu’il nous sera possible de faire augmenter d’une manière vertigineuse le fardeau de l’Etat en multipliant sans limites aucune la masse des fonctionnaires-intellectuels.

 Assurés pour des années à l’avance d’une sécurité matérielle, ceux-ci seront par conséquent, de parfaits exécutants du “Pouvoir Gouvernemental”; en d’autres mots, de notre “Pouvoir”.

Créer ainsi une masse impressionnante de fonctionnaires qui, à elle seule, formera (un Gouvernement dans le gouvernement), quel que soit le parti politique qui sera alors au pouvoir. Cette machine anonyme pourra nous servir un jour de levier, lorsque le moment sera venu, pour accélérer l’effondrement économique des Etats-Nations ; car ceux-ci ne pourront pas indéfiniment supporter une telle masse salariale sans devoir s’endetter au-delà de leurs moyens. D’un autre côté, cette même machine qui donnera une image froide et insensible de l’appareil gouvernemental ; cette machine complexe et combien inutile dans beaucoup de ses fonctions, nous servira de paravent et de protection contre les populations. Car qui osera s’aventurer à travers les dédales d’un tel labyrinthe en vue de faire valoir ses doléances personnelles ?

Toujours pendant cette période d’étourdissement général, nous en profiterons aussi pour acheter ou éliminer, selon les nécessités du moment, tous les dirigeants d’entreprises, les responsables des grands Organismes d’Etat, les Centres de Recherche Scientifique dont l’action et l’efficacité risqueraient de donner trop de pouvoir aux Etats-Nations. Il ne faut absolument pas que l’Etat devienne une force indépendante en elle-même qui risquerait de nous échapper, et de mettre en danger nos “Plans” ancestraux.

Nous veillerons aussi à avoir une mainmise absolue sur toutes les structures supranationales des Nations. Ces Organismes internationaux doivent être placés sous notre juridiction absolue.

Dans le même sens, et pour garantir la rentabilité de notre influence auprès des populations, nous devrons contrôler tous les Médias d’Information. Nos Banques verront donc à ne financer que ceux qui nous sont favorables tandis qu’elles superviseront la fermeture des plus récalcitrants. Cela devrait en principe passer presque inaperçu dans les populations, absorbées qu’elles seront par leur besoin de faire plus d’argent, et de se divertir.

Nous devrons nous occuper à finaliser, dès maintenant, la phase de dérégionalisation des régions rurales amorcée au début de la “Crise Economique” de 1929. Surpeupler les villes était notre tandem de la “Révolution Industrielle”.

 Les propriétaires ruraux, par leur indépendance économique, leur capacité à produire la base de l’alimentation des Etats, est une menace pour nous, et nos Plans futurs. Entassés dans les villes, ils seront plus dépendants de nos industries pour survivre. Nous ne pouvons nous permettre l’existence de groupes indépendants de notre “Pouvoir”. Donc éliminons les propriétaires terriens en faisant d’eux des esclaves obéissants des Industries étant sous notre contrôle. Quant aux autres, permettons-leur de s’organiser en Coopératives Agricoles que nos Agents infiltreront pour mieux les orienter selon nos priorités futures.

A travers l’Etat, attachons-nous à bien mettre en évidence le “Respect” obligatoire de la diversité des “Cultures”, des “Peuples”, des “Religions”, des “Ethnies” qui sont autant de moyens, pour nous, pour faire passer la “Liberté Individuelle” avant la notion “d’Unité Nationale”; ce qui nous permettra de mieux diviser les populations des Etats-Nations, et ainsi les affaiblir dans leur autorité, et dans leur capacité de manœuvrer. Poussé à ces extrêmes limites, mais sur le plan international, ce concept, dans le futur, poussera les ethnies des différentes Nations à se regrouper pour revendiquer, individuellement, chacune leur propre part du “Pouvoir» ; ce qui achèvera de ruiner les Nations, et les fera éclater dans des guerres interminables.

Lorsque les Etats-Nations seront ainsi affaiblis par autant de luttes intestines, toutes fondées sur la reconnaissance des “Droits des Minorités” à leur Indépendance ; que les nationalistes divisés en différentes factions culturelles et religieuses s’opposeront aveuglément dans des luttes sans issue ; que la jeunesse aura totalement perdu contact avec ses racines; alors nous pourrons nous servir des Nations-Unies pour commencer à imposer notre Nouvel Ordre Mondial.

D’ailleurs, à ce stade-là, les “Idéaux Humanitaires, Sociaux et Historiques” des Etats-Nations auront depuis longtemps éclaté sous la pression des divisions intérieures.

Fin du Document des 6.6.6. daté de fin Juin 1967.

Dix-huit ans plus tard, soit (6.6.6.) dans le temps, se tint une autre Réunion d’importance au Canada. Le Groupe des 6.6.6. se réunit encore une fois à Toronto, à la fin de Juin 1985, mais cette fois-ci afin de finaliser les dernières étapes devant déboucher, et sur la chute des Etats-Nations, et sur la prise du Pouvoir International par les Nations-Unies.

1 - L’Aurore Rouge

 Alors suite du Protocole de Toronto, le document “L’Aurore Rouge” nous brosse le portrait du monde présent et futur…

DOCUMENT : “L’AURORE ROUGE” 1

Titre du document des 6.6.6. : L’AURORE ROUGE.

But du Projet Mondialiste : ETABLISSEMENT DE L’OCCULTE MONDIAL
Moyens de Financement du Projet : Contrôle du F.M.I., du G.A.T.T.,
de la Commission de Bruxelles, de l’OTAN, de l’O.N.U.
et d’autres Organismes Internationaux.

2.jpg 

Tableau de Duncan Long

 

 

[Les dernières dix-huit années furent très profitables pour l’avancement de nos projets mondiaux. Je peux vous dire, Frères, que nous touchons maintenant presque au but. La chute des Etats-Nations n’est plus qu’une question de temps, assez court, dois-je vous avouer en toute confiance.

Grâce à nos Agents d’infiltration et à nos moyens financiers colossaux, des progrès sans précédents ont maintenant été accomplis dans tous les domaines de la Science et de la Technologie dont nous contrôlons financièrement les plus grandes corporations. Depuis les réunions secrètes avec M. de Rothschild dans les années 56, et qui avaient pour but de mettre au point le développement, et l’implantation mondiale des “Ordinateurs”, il nous est maintenant possible d’entrevoir la mise en place d’un genre “d’Autoroute Internationale” où toutes ces machines seraient reliées entre elles. Car, comme vous le savez déjà, le contrôle direct et individuel des populations de la planète, serait à tout le moins totalement impossible sans l’usage des Ordinateurs, et leur rattachement électronique les uns par rapport aux autres en un vaste “Réseau Mondial”. Ces machines d’ailleurs ont l’avantage de pouvoir remplacer des millions d’individus. De plus, elles ne possèdent ni conscience, ni morale aucune ; ce qui est indispensable pour la réussite d’un projet comme le nôtre. Surtout, ces machines accomplissent, sans discuter, tout ce qui leur est dicté. Elles sont des esclaves parfaits dont ont tant rêvé nos prédécesseurs, mais sans qu’ils aient été à même de se douter qu’un jour, il nous serait possible d’accomplir un tel prodige. Ces machines sans patrie, sans couleur, sans religion, sans appartenance politique, sont l’ultime accomplissement et outil de notre Nouvel Ordre Mondial. Elles en sont la “Pierre angulaire” !

L’organisation de ces machines en un vaste “Réseau mondial” dont nous contrôlerons les leviers supérieurs, nous servira à immobiliser les populations. Comment ?

Comme vous le savez, la structure de base de notre Nouvel Ordre Mondial est composée, dans son essence, d’une multitude de “Réseaux” divers couvrant chacun toutes les sphères de l’activité humaine sur toute l’étendue de la planète. Jusqu’à ce jour, tous ces “Réseaux” étaient reliés entre eux par une base idéologique commune : celle de l’Homme comme étant le “Centre” et “l’Ultime Accomplissement” de l’Univers. Ainsi, grâce à tous ces “Réseaux” unis par le lien de la “Nouvelle Religion de l’Homme pour l’Homme”, nous avons pu facilement infiltrer tous les secteurs humains dans tous les pays Occidentaux, et en modifier la base “Judéo-Chrétienne”. Le résultat est qu’aujourd’hui, cet Homme, qu’il fasse partie du Politique, de l’Economique, du Social, de l’Education, du Scientifique ou du Religieux, a déjà, depuis notre dernière Réunion de fin Juin 67, abandonné son héritage passé pour le remplacer par notre idéal d’une Religion Mondiale basée uniquement sur l’Homme.

 Coupé ainsi qu’il est dorénavant de ses racines historiques, cet Homme n’attend plus, en définitive, que lui soit proposée une nouvelle idéologie. Celle-ci, bien entendue, est la nôtre ; celle du “Village Communautaire Global” dont il sera le “Centre”. Et c’est précisément ce que nous lui apporterons en l’encourageant à faire partie, “Corps et Ame”, de ce “Réseau Electronique Mondial” où les frontières des Etats-Nations auront été à tout jamais abolies, anéanties jusqu’à leurs racines les plus profondes.

Pendant que cet homme égaré sera absorbé par son enthousiasme aveugle à faire partie de sa nouvelle “Communauté Mondiale” en faisant partie de ce vaste “Réseau d’Ordinateurs”, pour notre compte, nous verrons, à partir des leviers supérieurs qui lui seront cachés, à le ficher, à l’identifier, à le comptabiliser, et à le rentabiliser selon nos propres objectifs. Car à l’intérieur de cette “Nouvelle Société Globale”, aucun individu ayant un potentiel de “Rentabilité” pour nous, ne pourra nous échapper. L’apport constant de la “Technologie Electronique” devra nous assurer de tous les moyens pour ficher, identifier, et contrôler tous les individus des populations de l’Occident. Quant à ceux qui ne représenteront aucune “Rentabilité Exploitable” par nous, nous verrons à ce qu’ils s’éliminent d’eux-mêmes à travers toutes les guerres intestines locales que nous aurons pris soin de faire éclater ici et là en nous ayant servi, et de la “Chute de l’Economie” des Etats-Nations, et des “Oppositions et des Revendications” des divers groupes composant ces mêmes Etats.

Voici donc la manière détaillée par laquelle nous procéderons d’ici 1998 pour paver la route à la naissance de notre “Gouvernement Mondial”.

1 - Décupler la “Société des Loisirs” qui nous a été si profitable à date. En nous servant de l’invention du “Vidéo” que nous avons financé, et des jeux qui lui sont rattachés, finissons de pervertir la morale de la jeunesse. Offrons-lui la possibilité de satisfaire maintenant tous ses instincts. Un être possédé par ses sens, et esclave de ceux-ci, nous le savons, n’a ni idéal, ni force intérieure pour défendre quoi que ce soit. Il est un “Individualiste” par nature, et représente un candidat parfait que nous pouvons modeler aisément selon nos désirs et nos priorités. D’ailleurs, rappelez-vous avec quelle facilité nos prédécesseurs ont pu orienter toute la jeunesse allemande au début du siècle en se servant du désabusement de cette dernière !

2 - Encourager la “Contestation Etudiante” pour toutes les causes rattachées à “l’Ecologie”.

 La protection obligatoire de cette dernière sera un atout majeur le jour où nous aurons poussé les Etats-Nations à échanger leur “Dette Intérieure” contre la perte de 33 % de tous leurs territoires demeurés à l’état sauvage.

3 - Comblons le vide intérieur de cette jeunesse en l’initiant, dès son tout jeune âge, à l’univers des Ordinateurs. Utilisons, pour cela, son système d’éducation. Un esclave au service d’un autre esclave que nous contrôlons.

4 - Sur un autre plan, établissons le “Libre-Echange International” comme étant une priorité absolue pour la survie économique des Etats-Nations. Cette nouvelle conception économique nous aidera à accélérer le déclin des “Nationalistes” de toutes les Nations ; à les isoler en factions diverses, et au moment voulu, à les opposer farouchement les uns aux autres dans des guerres intestines qui achèveront de ruiner ces Nations.

5 - Pour nous assurer à tout prix de la réussite d’une telle entreprise, faisons en sorte que nos Agents déjà infiltrés dans les Ministères des Affaires Intergouvernementales et de l’Immigration des Etats-Nations fassent modifier en profondeur les Lois de ces Ministères. Ces modifications viseront essentiellement à ouvrir les portes des pays occidentaux à une immigration de plus en plus massive à l’intérieur de leurs frontières (immigrations que nous aurons d’ailleurs provoquées en ayant pris soin de faire éclater, ici et là, de nouveaux conflits locaux). Par des campagnes de Presse bien orchestrées dans l’opinion publique des Etats-Nations ciblées, nous provoquerons chez celles-ci un afflux important de réfugiés qui aura pour effet, de déstabiliser leur économie intérieure, et de faire augmenter les tensions raciales à l’intérieur de leur territoire. Nous verrons à faire en sorte que des groupes d’extrémistes étrangers fassent partie de ces afflux d’immigrants ; ce qui facilitera la déstabilisation politique, économique et sociale des Nations visées.

6 - Ce “Libre-Echange” qui, en réalité, n’en est pas un car il est déjà contrôlé par nous tout au sommet de la hiérarchie économique, noyautons-le en “Trois Commissions Latérales”: [celle de l’Asie, celle de l’Amérique, celle de l’Europe]. Il nous apportera la discorde à l’intérieur des Etats-Nations par la hausse du chômage relié aux restructurations de nos Multinationales.

7 - Transférons lentement, mais sûrement, nos multinationales dans de nouveaux pays acquis à l’idée de “l’Economie de Marché”, tels les pays de l’Est de l’Europe, en Russie et en Chine par exemple.

 Nous nous fichons bien, pour l’instant, si leur population représente ou non un vaste bassin de nouveaux consommateurs. Ce qui nous intéresse, c’est d’avoir accès, en premier lieu, à une “Main-d ’œuvre-Esclave” (à bon marché et non syndiquée) que nous offrent ces pays et ceux du Tiers-monde. D’ailleurs, leurs gouvernements ne sont-ils pas mis en place par nous ? Ne font-ils pas appel à l’aide étrangère, et aux prêts de notre “Fond Monétaire International” et de notre “Banque Mondiale” ? Ces transferts offrent plusieurs avantages pour nous. Ils contribuent à entretenir ces nouvelles populations dans l’illusion d’une “Libération Economique”, d’une “Liberté Politique” alors qu’en réalité, nous les dominerons par l’appétit du gain et un endettement dont ils ne pourront jamais s’acquitter. Quant aux populations occidentales, elles seront entretenues dans le rêve du [Bien-Etre Economique] car les produits importés de ces pays ne subiront aucune hausse de prix. Par contre, sans qu’elles s’en aperçoivent au début, de plus en plus d’industries seront obligées de fermer leurs portes à cause des transferts que nous aurons effectués hors des pays occidentaux. Ces fermetures augmenteront le chômage, et apporteront des pertes importantes de revenus pour les Etats-Nations.

8 - Ainsi nous mettrons sur pied une “Economie Globale” à l’échelle mondiale qui échappera totalement au contrôle des Etats-Nations. Cette nouvelle économie sera au-dessus de tout ; aucune pression politique ou syndicale ne pourra avoir de pouvoir sur elle. Elle dictera ses propres “Politiques Mondiales”, et obligera à une réorganisation politique, mais selon nos priorités à l’échelle mondiale.

9 - Par cette “Economie Indépendante” n’ayant de Lois que nos Lois, nous établirons une “Culture de Masse Mondiale”. Par le contrôle international de la Télévision, des Médias, nous instituerons une “Nouvelle Culture”, mais nivelée, uniforme pour tous, sans qu’aucune “Création” future ne nous échappe. Les artistes futurs seront à notre image ou bien ne pourront survivre. Fini donc ce temps où des “Créations Culturelles Indépendantes” mettaient à tout moment en péril nos projets mondialistes comme cela fut si souvent le cas dans le passé.

10 - Par cette même économie, il nous sera alors possible de nous servir des forces militaires des Etats-Nations (telles celles des Etats-Unis) dans des buts humanitaires. En réalité, ces “Forces” nous serviront à soumettre des pays récalcitrants à notre volonté.

 Ainsi les pays du Tiers-Monde et d’autres semblables à eux ne pourront pas être en mesure d’échapper à notre volonté de nous servir de leur population comme main-d ’œuvre-esclave.

11 - Pour contrôler le marché mondial, nous devrons détourner la productivité de son but premier (libérer l’homme de la dureté du travail). Nous l’orienterons en fonction de la retourner contre l’homme en asservissant ce dernier à notre système économique où il n’aura que le choix de devenir notre esclave, et même un futur criminel.

12 - Tous ces transferts à l’étranger de nos Multinationales, et la réorganisation mondiale de l’économie auront pour but, entre autres, de faire grimper le chômage dans les pays occidentaux. Cette situation sera d’autant plus réalisable parce qu’au départ, nous aurons privilégié l’importation massive des produits de base à l’intérieur des Etats-Nations et, du même coup, nous aurons surchargé ces Etats par l’emploi exagéré de leur population à la production de services qu’ils ne pourront plus payer. Ces conditions extrêmes multiplieront par millions les masses d’assistés sociaux de tous genres, d’illettrés, de sans-abris.

13 - Par des pertes de millions d’emplois dans le secteur primaire ; à même les évasions déguisées de capitaux étrangers hors des Etats-Nations, il nous sera ainsi possible de mettre en danger de mort l’harmonie sociale par le spectre de la guerre civile.

14 - Ces manipulations internationales des gouvernements et des populations des Etats-Nations nous fourniront le prétexte d’utiliser notre F.M.I. pour pousser les gouvernements occidentaux à mettre en place des “Budgets d’Austérité” sous le couvercle de la réduction illusoire de leur “Dette Nationale» ; de la conservation hypothétique de leur “Cote de Crédit Internationale”; de la préservation impossible de la “Paix Sociale”.

15 - Par ces “Mesures Budgétaires d’Urgence”, nous briserons ainsi le financement des Etats-Nations pour tous leurs “Méga-Projets” qui représentent une menace directe à notre contrôle mondial de l’économie.

16 - D’ailleurs toutes ces mesures d’austérité nous permettront de briser les volontés nationales de structures modernes dans les domaines de l’Energie, de l’Agriculture, du Transport et des Technologies nouvelles.

 

2 - L’Aurore Rouge

 

DOCUMENT : “L’AURORE ROUGE” 2

Titre du document des 6.6.6. : L’AURORE ROUGE.

But du Projet Mondialiste : ETABLISSEMENT DE L’OCCULTE MONDIAL
Moyens de Financement du Projet : Contrôle du F.M.I., du G.A.T.T.,
de la Commission de Bruxelles, de l’OTAN, de l’O.N.U.
et d’autres Organismes Internationaux.

1ère partie

3.jpg

 

17 - Ces mêmes mesures nous offriront l’occasion rêvée d’instaurer notre “Idéologie de la Compétition Economique”. Celle-ci se traduira, à l’intérieur des Etats-Nations, par la réduction volontaire des salaires, les départs volontaires avec [Remises de Médailles pour Services rendus]; ce qui nous ouvrira les portes à l’instauration partout de notre “Technologie de Contrôle”. Dans cette perspective, tous ces départs seront remplacés par des “Ordinateurs” à notre service.

18 - Ces transformations sociales nous aideront à changer en profondeur la main d’œuvre “Policière et Militaire” des Etats-Nations.

 Sous le prétexte des nécessités du moment, et sans éveiller de soupçons, nous nous débarrasserons une fois pour toutes de tous les individus ayant une “Conscience Judéo-Chrétienne”. Cette “Restructuration des Corps Policiers et Militaires” nous permettra de limoger sans contestation, le personnel âgé, de même que tous les éléments ne véhiculant pas nos principes mondialistes. Ceux-ci seront remplacés par de jeunes recrues dépourvues de “Conscience et de Morale”, et déjà toutes entraînées, et favorables à l’usage inconsidéré de notre “Technologie de Réseaux Electroniques”.

19 - Dans un même temps, et toujours sous le prétexte de “Coupures Budgétaires”, nous veillerons au transfert des bases militaires des Etats-Nations vers l’Organisation des Nations-Unies.

20 - Dans cette perspective, nous travaillerons à la réorganisation du “Mandat International des Nations-Unies”. De “Force de Paix” sans pouvoir décisionnel, nous l’amènerons à devenir une “Force d’Intervention” où seront fondues, en un tout homogène, les forces militaires des Etats-Nations. Ceci nous permettra d’effectuer, sans combat, la démilitarisation de tous ces Etats de manière à ce qu’aucun d’entre eux, dans l’avenir, ne soient suffisamment puissants (indépendants) pour remettre en question notre “Pouvoir Mondial”.

21 - Pour accélérer ce processus de transfert, nous impliquerons la force actuelle des Nations-Unies dans des conflits impossibles à régler. De cette manière, et avec l’aide des Médias que nous contrôlons, nous montrerons aux populations l’impuissance et l’inutilité de cette “Force” dans sa forme actuelle. La frustration aidant, et poussée à son paroxysme au moment voulu, poussera les populations des Etats-Nations à supplier les instances internationales de former une telle “Force Multinationale” au plus tôt afin de protéger à tout prix la “Paix”.

22 - L’apparition prochaine de cette volonté mondiale d’une “Force Militaire Multinationale” ira de pair avec l’instauration, à l’intérieur des Etats-Nations, d’une “Force d’Intervention Multi-Juridictionnelle”. Cette combinaison des “Effectifs Policiers et Militaires”, créée à même le prétexte de l’augmentation de l’instabilité politique et sociale grandissante à l’intérieur de ces Etats croulant sous le fardeau des problèmes économiques, nous permettra de mieux contrôler les populations occidentales.

 Ici, l’utilisation à outrance de l’identification et du fichage électronique des individus nous fournira une surveillance complète de toutes les populations visées.

23 - Cette réorganisation policière et militaire intérieure et extérieure des Etats-Nations permettra de faire converger le tout vers l’obligation de la mise en place d’un “Centre Mondial Judiciaire”. Ce “Centre” permettra aux différents “Corps Policiers des Etats-Nations” d’avoir rapidement accès à des “Banques de Données” sur tous les individus potentiellement dangereux pour nous sur la planète. L’image d’une meilleure efficacité judiciaire, et les liens de plus en plus étroits créés et entretenus avec le “Militaire”, nous aideront à mettre en valeur la nécessité d’un “Tribunal International” doublé d’un “Système Judiciaire Mondial» ; l’un pour les affaires civiles et criminelles individuelles, et l’autre pour les Nations.

24 - Au cours de la croissance acceptée par tous de ces nouvelles nécessités, il sera impérieux pour nous de compléter au plus tôt le contrôle mondial des armes à feu à l’intérieur des territoires des Etats-Nations. Pour ce faire, nous accélérerons le “PLAN ALPHA” mis en œuvre au cours des années 60 par certains de nos prédécesseurs. Ce “Plan” à l’origine visait deux objectifs qui sont demeurés les mêmes encore aujourd’hui : Par l’intervention de “Tireurs fous”, créer un climat d’insécurité dans les populations pour amener à un contrôle plus serré des armes à feu. Orienter les actes de violence de manière à en faire porter la responsabilité par des extrémistes religieux, ou des personnes affiliées à des allégeances religieuses de tendance “Traditionnelle”, ou encore, des personnes prétendant avoir des communications privilégiées avec Dieu. Aujourd’hui, afin d’accélérer ce “Contrôle des Armes à Feu”, nous pourrons utiliser la “Chute des Conditions Economiques” des Etats-Nations qui entraînera avec elle, une déstabilisation complète du Social ; donc augmentation de la violence. Je n’ai pas besoin de vous rappeler, ni de vous démontrer, Frères, les fondements de ce “Contrôle” des armes à feu. Sans celui-ci, il deviendrait presque impossible pour nous de mettre à genoux les populations des Etats visés. Rappelez-vous avec quel succès nos prédécesseurs ont pu contrôler l’Allemagne de 1930 avec les nouvelles “Lois” mises en application à l’époque ; Lois d’ailleurs sur lesquelles sont fondées les Lois actuelles des Etats-Nations pour ce même contrôle.

25 - Les dernières “Etapes” se rapportent à la “PHASE OMEGA” expérimentée à partir des expérimentations effectuées au début des années 70. Elles renferment la mise en application, à l’échelle mondiale, des “Armes Electromagnétiques”. Les “Changements de Climat” entraînant la destruction des récoltes ; la faillite dans ces conditions, des terres agricoles ; la dénaturation, par moyens artificiels, des produits alimentaires de consommation courante ; l’empoisonnement de la nature par une exploitation exagérée et inconsidérée, et l’utilisation massive de produits chimiques dans l’agriculture ; tout cela, Frères, mènera à la ruine assurée des industries alimentaires des Etats-Nations. L’avenir du “Contrôle des Populations” de ces Etats passe obligatoirement par le contrôle absolu, par nous, de la production alimentaire à l’échelle mondiale, et par la prise de contrôle des principales “Routes Alimentaires” de la planète. Pour ce faire, il est nécessaire d’utiliser l’Electromagnétique, entre autre, pour déstabiliser les climats des Etats les plus productifs sur le plan agricole. Quant à l’empoisonnement de la nature, elle sera d’autant plus accélérée que l’augmentation des populations l’y poussera sans restriction.

26 - L’utilisation de l’Electromagnétique pour provoquer des “Tremblements de Terre” dans les régions industrielles les plus importantes des Etats-Nations contribuera à accélérer la “Chute Economique” des Etats les plus menaçants pour nous; de même qu’à amplifier l’obligation de la mise en place de notre Nouvel Ordre Mondial.

27 - Qui pourra nous soupçonner ? Qui pourra se douter des moyens utilisés ? Ceux qui oseront se dresser contre nous en diffusant de l’information quant à l’existence et au contenu de notre “Conspiration”, deviendront suspects aux yeux des autorités de leur Nation et de leur population. Grâce à la désinformation, au mensonge, à l’hypocrisie et à l’individualisme que nous avons créé au sein des peuples des Etats-Nations, l’Homme est devenu un Ennemi pour l’Homme. Ainsi ces “Individus Indépendants” qui sont des plus dangereux pour nous justement à cause de leur “Liberté”, seront considérés par leurs semblables comme étant des ennemis et non des libérateurs.

 

L’esclavage des enfants, le pillage des richesses du Tiers-Monde, le chômage, la propagande pour la libération de la drogue, l’abrutissement de la jeunesse des Nations, l’idéologie du “Respect de la Liberté Individuelle” diffusée au sein des Eglises Judéo-Chrétiennes et à l’intérieur des Etats-Nations, l’obscurantisme considéré comme une base de la fierté, les conflits inter-ethniques, et notre dernière réalisation: “les Restrictions Budgétaires”; tout cela nous permet enfin de voir l’accomplissement ancestral de notre “Rêve”: celui de l’instauration de notre “NOUVEL ORDRE MONDIAL”.]

Fin du Document de Fin Juin 1985.

CONCLUSION

Alors, le “PROTOCOLE DE TORONTO (6.6.6.)”, mythe ou réalité ? Ce serait comme de demander si “Le Meilleur des Mondes” est lui aussi un mythe ou une réalité même s’il s’agit d’un roman. Pourtant, son auteur, a lui aussi eu accès à des “Documents” d’époque pour le créer. Son auteur savait bien que la révélation, la diffusion des informations qu’il possédait, mais sous une autre forme que celle du roman, aurait éveillé chez les populations, beaucoup plus de méfiance que d’acceptation. Et combien d’autres auteurs ont dû, eux aussi, user du même stratagème pour avertir leurs contemporains, et les générations futures ?

Alors, le “PROTOCOLE DE TORONTO (6.6.6.)”, mythe ou réalité ?

L’urgence de la situation actuelle, celle engendrée par le début des “Restrictions Budgétaires” qui marque le commencement de la fin, la réalisation proche du “Nouvel Ordre Mondial Occulte”, ne permettait pas la rédaction d’un roman (ce qui aurait pris trop de temps dans le contexte présent).

Mais l’impact provoqué quant à la révélation de ces “Documents” est tout de même important car, leur publication, aura pour effet de placer sur la défensive ceux qui en sont à l’origine.

Ce qui est souhaité, ici, c’est qu’au-delà de la désinformation véhiculée, et entretenue par des politiciens sans scrupules, et par des gens apeurés face à la possibilité de perdre des intérêts personnels, chaque lecteur puisse réfléchir, se regrouper avec d’autres semblables à lui, et prendre maintenant des moyens pour survivre face à ce qui vient.

 

Même si ma vie est en danger à cause de la diffusion d’informations comme celles-ci, la vôtre l’est encore plus par l’ignorance de ces mêmes informations.

Alors, le “PROTOCOLE DE TORONTO (6.6.6.)”, mythe ou réalité ?

A vous de répondre…

A vous de voir, dans les événements récemment passés et futurs, si ces “Documents” appartiennent au domaine de la fiction ou de la réalité.

A vous de réaliser que la peur n’a d’autre objet que de vous paralyser, et de vous placer à la merci de ceux qui ne veulent que vous contrôler pour mieux vous asservir selon leurs intérêts qui, en fin de compte, ne sont pas les vôtres.

Alors, le “PROTOCOLE DE TORONTO (6.6.6.)“, mythe ou réalité ?

FIN

Posté par Adriana Evangelizt

 

août 22nd, 2013 at 1:25 |  Réagir | Permalink